mardi 13 janvier 2009

Port Autonome de Douala

D'hier à aujourd'hui... un siècle de progrès

Les échanges commerciaux sur la côte camerounaise et dans l'estuaire du wouri remontent au XIXe siècle. l'importance croissante des échanges entre les commerçants allemands de Brème et Hambourg d'une part, et d'autre part les chefs de la côte ont tout naturellement conduit à des investissements en vue de faciliter l'accostage. les premiers travaux effectués à Douala datent de 1881, et ...
... Les premiers objectifs des autorités Françaises au lendemain de la capitulation Allemande en 1921 furent le prolongement du chemin de fer du centre et l'équipement du port de Douala. Le plan d'extension fut arrêté en 1922.

Parallèlement ils organisèrent l'activité autour d'un Service Spécial des Ports et voies Navigables rattaché au Service Colonial des Travaux Publics.C'est le point de départ d'une longue, lente , mais résolue mue institutionnelle sous la houlette d'administrateurs et d'ingénieurs Français.Cette structure deviendra la Direction des Ports et Voies Navigables intégrée au Ministère des Transports à l'indépendance du Cameroun en 1960.
C'est cette Direction qui sera transformée par une loi fédérale de 1971 en un Office National des Ports du Cameroun (ONPC).

L'Office National des Ports du Cameroun aura vécu près de trois décennies avant d'être soumis à une réforme en profondeur , dont les prémices remontent à la table ronde sur l'activité maritime organisée en 1997... Désormais effective, la réforme du secteur portuaire a pour piliers une loi d'orientation et huit(08) décrets d'applications (15 juin 1999) qui décrivent la nouvelle configuration des Ports du Cameroun. Au terme de la réforme de l'Office National des Ports du Cameroun, une Autorité Portuaire Nationale(APN) est chargée entre autres de l'élaboration et le contrôle de l'application des normes de sécurité et de la police portuaire.

Un siècle de progrès

1881: Premiers travaux en vue de faciliter l'accostage des embarcations
1884: Les commerçants allemands prennent possession de Douala dit Kamerunstadt à partir du port.
1914: 1ère Guerre Mondiale. Douala peut accueillir des navires calant à 5,40 m.
1922: Adoption d'un plan d'extension du port.
1926: Campagne de dragage du chenal d'accès.
1928: Achèvement d'un quai de chalandage de 190 m de long
1935: Mise en service de l'appontement bananier de Bonabéri
1938 : Nouveaux magasins dans la zone portuaire d'une surface totale de 11200 m2 Mondiale Perturbations du plan de dévelopement.
1939: 2ème Guerre Mondiale. Pertubation du plan de développement.
1946: La guerre est finie. Nouveau programme de développement.
1950: Création d'un service spécial des Ports et Voies Navigables du Cameroun.
1957: L'Assemblée Législative du Cameroun (ALCAM) est saisie du projet de création d'un Office des ports.
1960: Indépendance. Le service des Ports et Voies Navigables est rattaché au Ministère des Transports.
1962: Camerounisation: M. DIBOUSSI Daniel est nommé Directeur des Ports et Voies Navigables. Cinq Français l'ont précédé depuis 1950.
1964: Acquisition de la drague "Garoua" le chenal est à 5m de profondeur.
1971: Création de l'Office National des Ports du Cameroun (ONPC) .
1976: Vaste programme d'extension et de modernisation du port de Douala.
1978: Acquisition de la drague "Youpwe" le chenal passe à 5 m 80.
1980: Le port de Douala étend son domaine (1000 hectares) et triple sa capacité.
1996: Acquisition de la drague "Chantal BIYA". Le chenal à 6 m 50.
1997: Table ronde sur l'activité maritime.
1998: Loi d'orientation. Création d'une Autorité Portuaire Nationale et de 4 Ports Autonomes.
1999: Avènement du Port Autonome de Douala.

0 commentaires: